Au plus près des besoins – Akaikinao : Ambohimanga et Toamasina

 

Des masques à oxygène à haute concentration pour les patients, des saturomètres de surveillance de cas graves ainsi que du matériel de protection pour les soignants (masques FFP2 et chirurgicaux, visières, surblouses, gants) ont été remis au dispensaire “le Bon Samaritain” à Ambohimanga, ainsi qu’à Toamasina dans les CHU Morafeno et Hopitaly Be. Entan-jaraina morazaka.

➡️ Dispensaire “le Bon samaritain” à Ambohimanga : situé sur “la colline bleue” – site architectural et naturel classé Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO entouré de l’une des dernières forêts primaires de l’île – le dispensaire “le bon samaritain” oeuvre auprès des communautés rurales environnantes depuis 2016. Le court-métrage documentaire “vivre une pandémie” (https://youtube/2jVoRVQF4ZI) réalisé et conçu par Nosy Ranarisoa sur une idée de Michèle Rokotoson – témoigne du quotidien d’un village de la région d’Ambohimanga au temps du Covid-19.

➡️ CHU Morafeno et CHU Hopitaly Be, à Toamasina, première et majestueuse ville portuaire de l’île. Ses allées de flamboyants en fleurs accueillent et s’ouvrent au reste du monde. Plus de 300.000 habitants sont au bons soins des personnels soignants du CHU Morafeno et du CHU Hopitaly Be.

Les gouttes d’eau font la mer.